Riverside

Samedi 11 mars – Amphawa

imageimage

Le marché flottant est situé sur la rivière Maeklong à une heure trente de Bangkok. Quitter la capitale thaïlandaise, grouillante et contemporaine pour plonger dans cet univers de lenteur a quelque chose de régénérant. Ici, le rythme est dictée par le flux de la rivière. Les maisons de bois alignées sur les rives accueillent des boutiques de tout et n’importe quoi. On y trouve pêle mêle, des gadgets pour touristes mais aussi et surtout tout ce qui se mange, des bananes séchées aux jus de fruits frais, des crevettes séchées aux sucettes roulées dans des feuilles de betel, du poisson salé, des crabes, des fruits connus et inconnus, des légumes asiatiques de toutes sortes, des herbes aromatiques et des épices…Bref, de quoi alimenter les cuisines qui s’installent une fois par jour sur les grandes barques plates et où viennent se nourrir les visiteurs de la petite cité. C’est comme un jeu d’enfant, une sorte de balade au gré des envies. On se promène, on regarde, on hume et on choisit son marchand. Un libre-service qui fait rêver. Car ici, on vous accueille avec le sourire et les marchands « flottants » se mettent en quatre pour vous faire plaisir.

image

En passant devant la barque de Neung et de sa nièce Mint, nous avons tout de suite été séduites par la fraicheur des produits de la mer. Les crevettes fraiches sautant dans le grand panier en bambou, les calamars blancs et brillants et surtout aucune odeur aux alentours. Devant nous, Neung, qui est aussi jardinier quand il ne vend pas sur le marché, a grillé les crevettes et les a délicatement posées sur une feuille de bananier.. Une simplicité extrême qui, dans nos esprits de citadines, confine au raffinement. Pendant ce temps, Mint, sa jeune nièce qui l’aide pendant le week end, a grillé les calamars préalablement nettoyés et rincés à l’eau fraiche. Puis elle les a délicatement découpés et servis sans autre artifice.
Déguster ce plat tranquillement assises au bord de la rivière en observant les va et vient des bateaux, les enfants jouant dans l’eau, dans l’ambiance bon enfant des cris des marchands appelant les clients est sans doute un des meilleurs moments de ce voyage au gré des cuisines thaïlandaises.
Une magie dont nous avons profité toute la journée au gré de nos déambulations et même le soir. Nous nous sommes offert une balade sur la rivière à la poursuite des lucioles. Et là, après un quart d’heure de lente glissade sur l’eau, à la nuit tombée, nous sommes redevenues des enfants devant un grand sapin de Noël. Sur les grands arbres bordant la rivière, aux étoiles du ciel sont venues s’ajouter des milliers de lucioles comme autant de points lumineux dans le noir de la nuit. Féérique.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s