Un crumble de poisson-chat !

DSC_8532

Yam Pla Dook Fu est sans doute un des meilleurs plats goûtés pendant ce voyage. En tout cas, un des plus surprenants. La chair du poisson chat est savamment transformée en crumble très très croustillant et super léger. Le tout est servi avec une sauce à la mangue verte, des cacahuètes, des échalotes grillées et de la coriandre fraîche. C’est un plat d’une extrême délicatesse.

Pour la petite histoire, les Thaïlandais sont de gros consommateurs de poissons-chats. On les trouve sur les grandes tables de Bangkok ou de Chiang Maï et leur chair blanche a une saveur subtile proche de celle de l’espadon ou du thon. Les plus gros sont pêchés dans le Mékong et peuvent atteindre 300 kg. Avant de lancer leurs filets, les pêcheurs se livrent à une cérémonie pour s’attirer les faveurs de Chao Mae Pla Beuk, la déesse qui préside aux destinées des poissons-chats.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s